Femme

A quel moment on explose ?

12 mai 2016

Et soudain tout explose…

James-Roper-explosion-visuelle

Marié, pacsés, non-engagés, … Tu es malgré tout en couple.

Tu es heureux, tu fais des projets et parfois même des enfants. 

Tu loues ou tu achètes en commun, tu passes par le compte joint et par les concessions qui, à ce moment là ne paraissent pas en être.

Tout va bien, tu te projettes. 

Jusqu’à ce fameux moment où tout explose, où tu n’aimes plus ou moins, où tu n’as plus envie de partager, de faire un effort ou de comprendre. 

Des ruptures autour de moi, c’est quasi la norme en ce moment. Et cela touche tout le monde, et surtout des impensables. 

Quand arrive ce moment où tout bascule ? Est-il évitable ? Prévisible ? Ou au contraire imprévu ? Peut-on faire en sorte que cela n’arrive jamais ou bien devons nous attendre que le destin fasse son œuvre ?

Ces couples qui ont décidé de mettre un terme à leur aventure commune, ne se doutaient pas, il y a encore un mois ou un an, que leur histoire ne serait pas éternelle. 

Même si tout est au beau fixe, j’ai l’impression parfois de vivre en suspens, avec une épée de Damocles au dessus de ma tête, attendant le bon moment pour sévir…

Il n’y a plus qu’à espérer qu’on le voit venir.

Image : James Roper, explosion visuelle

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply Maman Chouquette 13 mai 2016 at 9 h 34 min

    Non on ne le voit pas toujours venir, et oui ça touche tout le monde même les impensables. On ne peut pas savoir. Mais il ne faut pas vivre dans la peur. Il faut juste continuer d’avancer, entretenir son couple du mieux qu’on peut et ce qui doit arriver arrivera… ou pas 🙂 Je ne vous souhaite que le meilleur parce que le pire c’est vraiment dur…

  • Reply Maman_2_anges 12 mai 2016 at 21 h 17 min

    je crois qu’on le vois venir, et qu’il y a alors deux solutions, tout mettre sur la table, trouver les solutions et tenter de sauver tou ça ou la séparation.
    Nous sommes passés par là il y a 4 ans. Je ne voyais que la fin, pas d’issue, je ne pensais plus l’aimer. C’est surtout que je ne voyais plus rien de positif, juste les problèmes et mésententes. Nous avons pris du recul, fait chambre à part et parler séparation de corps et de bien et puis nous avons retenter l’aventure.
    4 après nous avons un deuxième enfant.
    Les couples des générations précédentes n’avaient pas de recette miracle pour rester ensemble aussi longtemps. Le tout est de savoir si le moment venu on veux se battre et continuer ou abandonner.

  • Reply _Moustachat_ 12 mai 2016 at 19 h 53 min

    La même impression par ici… L’impression que ce n’est qu’une question de temps, que ça finira par nous arriver… qu’un jour on n’aura plus envie d’essayer de se comprendre, qu’on ne verra plus que de nos défauts et plus nos qualités qui ont fait qu’on s’aime… J’ose encore espérer que cette « peur » nous permet d’être vigilant et de veiller à réagir à temps et de ne pas attendre le point de non-retour…. mais comment différencier un simple « bas » comme il est normal d’en traverser d’une limite atteinte?
    Je ne nous crois pas plus fort que les autres mais j’espère sincèrement que cette conscience de ce qui se passe autour de nous nous rende plus attentif à tout ça…

  • Leave a Reply