Mini

Il a fabriqué un pistolet.

28 février 2016

Des Legos, ça pousse à l’imagination, à la création, et à la construction !

Mini y passe des heures en ce moment, seul ou avec un de nous deux pour l’aider à construire des choses plus « complexes ».

Hier, nous sommes partis faire les magasins après la sieste, et il a souhaité prendre quelques Legos qu’il a assemblé dans la voiture pendant le trajet.

Arrivés sur place, il a brandi devant nous ce qu’il a appelé « un pistolet ».

Legos pistolet

L’objet du délit.

Mon coeur s’est arrêté. Où avait-il appris ce mot ? Pistolet.

Si tu me suis, tu sais qu’il regarde le télé. MAIS uniquement des choses en replay, sous notre surveillance, et qu’en aucun cas nous ne laissons la télé allumée avec des programmes qui nous concernent, même pas la météo…

Alors, où avait-il trouvé cette idée ? Une arme…

Ce n’est pas un mot qu’on invente, et c’est un mot qui me fait peur.

A bientôt 3 ans, je sais qu’il ne prend pas conscience de la « gravité » de ce qui se cache derrière ces quelques lettres, mais j’aurais aimé qu’il ne le prononce jamais, ou alors à son adolescence…

Une fois ma surprise passée, mon coeur a redémarré et j’ai pu lui poser des questions. Nous avions remarqué qu’il commençait à avoir quelques souvenirs (parfois datant de quelques semaines – j’y reviendrai). Je lui ai donc demandé qui lui avait appris ce mot, ce « pistolet ».

C’est un petit garçon de la crèche…

Voilà, la vie en collectivité c’est ça aussi. Apprendre à manger seul, s’habiller, dormir tous ensemble, découvrir de nouvelles activités, devenir propre, mais aussi se battre, pousser, taper, et apprendre des mots qui font peur, dont on espère les éloigner longtemps, mais qui font irruption plus tôt que prévu dans son vocabulaire…

Et toi, cela t’est déjà arrivé ? Comment as tu réagi ?

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply boutchoko 28 février 2016 at 15 h 37 min

    Oui, je redoute également ce moment! Le plus tard sera le mieux 😉

  • Reply boutchoko 28 février 2016 at 15 h 19 min

    Je me plains sans cesse du prix de la nounou par rapport à la crèche mais je suis bien contente quand je lis des articles comme le tien qu’il soit chez une femme qui fait attention à tout ce qui se passe sous son toit et surtout qui ne laisse rien passer. Certes, c’est cher, mais en attendant, ils sont quatre enfants maximum en même temps, de quoi pouvoir les surveiller et les protéger un peu plus.
    Bisous.

    • Reply Mumissime 28 février 2016 at 15 h 25 min

      Je suis d’accord avec toi, chez une nounou, moins de « risques », mais il suffit qu’il tombe sur un des trois autres enfants avec du vocabulaire similaire à celui que je viens de découvrir et cela suffira… Et si ce n’est pas le cas, je pense que l’on y sera tous confrontés à l’école.
      Même si on sait que la vie en collectivité (crèche ou école ensuite) permettent ce genre d’apprentissages, on n’est jamais préparé malheureusement…
      Profite du cocon dans lequel il est 🙂

    Leave a Reply