En début de semaine, j’ai lu un article très vrai chez ma copinaute Pas qu’une mère, parlant du pouvoir de la télévision sur nos petits et de la nécessité de réduire son impact et le temps passé dessus.

 

Je ne peux pas dire qu’elle ait une grande importance dans la vie de mini, mais je ne vais pas vous mentir, il la regarde au moins 20 minutes tous les matins, pour retrouver son ami, son dieu vivant : T’choupi. Il regarde les 2 ou 3 épisodes sur France 5 qui passent le matin, puis on met la radio. Jusqu’à présent, il ne rechigne pas à l’éteindre.

 

Dans certaines situations, on lui met des épisodes en journée, comme par exemple lors d’un long trajet en voiture ou en train, ou encore dans l’avion afin que le temps passe plus vite et que les autres passagers n’aient pas l’impression de cohabiter avec un fanfaron.

Bref, je ne vais pas refaire son très bon article, mais Pas qu’une mère a raison, il faut limiter l’usage de la TV, car cela rend nos enfants dépendants, celui réduit leur imagination etc …

 

Malgré tout, je trouve que nous vivons dans une époque compliquée en ce qui concerne les écrans. J’ai malheureusement raté le doc’ des Maternelles sur ce sujet, et je ne sais donc pas ce qui en a découlé, même si j’en ai une vague idée…

 

www.apprivoiserlesecrans.com

Cependant, comment interdire à nos enfants l’accès aux téléphones, aux Ipad et autres tablettes, aux écrans en général, quand de notre côté, nous passons notre temps à les photographier avec un appareil photo, un téléphone… Depuis sa naissance, ce n’est pas moins de 5000 photos qui sont stockées à droite à gauche.

De plus, catapultés à l’autre bout de la France, nous avons recours très régulièrement à Skype pour contacter les grands parents, oncles et tantes, ou encore marraine ! Là aussi, comment lui expliquer que nous pouvons utiliser la tablette pour cet usage mais pas pour s’amuser ?

Comment lui expliquer que je peux rester un petit moment sur l’ordinateur pour écrire un article mais que lui n’a pas le droit d’y toucher ?

 

Vous allez me dire, tout cela s’explique et ce sont des règles à fixer. Certes.

 

Mais dans notre société actuelle, comment passer à côté des écrans ?