Il y a quelques jours, j’écrivais un article sur mon futur week-end EVJF… et voilà que c’est déjà terminé ! Le temps file trop vite…

La folie a commencé samedi midi, où nous sommes allées à la Maison Drôle à Toulouse. Ce restaurant ne paye pas de mine de l’extérieur, – il est d’ailleurs situé dans une rue peu passante de la ville rose -, mais c’est un petit écrin très agréable ! La mariée adore chiner, nous avons donc recherché quelque chose qui rappelle cet ambiance là… A l’intérieur, des objets divers et variés créent une atmosphère chaleureuse. Nous avons mangé au « sous-sol », qui est en fait une cave voutée. Un buffet a été composé spécialement pour l’occasion, 4 entrées, 2 desserts, café et vin compris tout cela pour 15 euros par personne.

Le premier contrat a été rempli avec succès !

Nous avons enchainé avec deux heures de détente à Calicéo, qui est un espace aquatique à la sortie de Toulouse. Nous avons barboté, testé les différents jets, jacuzzis, saunas, hammam (intérieur et extérieur…) et la mariée a eu droit à un massage d’une heure que nous avions réservé. On est sorti de là en étant détendues, juste ce qu’il fallait !

Deuxième étape : ok !

Ensuite, nous avons pris la route, et pour cela, nous avons bandé les yeux de la mariée afin qu’elle ne sache pas où nous allions… elle a cru que nous avions changé de département d’ailleurs ! alors que pas du tout, mais la voiture dans laquelle elle se trouvait a fait des tours et détours pour la perdre !!! Chose réussie… On est arrivé vers 19h dans la maison que nous avions louée : une maison de ville de 165 m2, pouvant accueillir 10 personnes (nous étions 9), avec un extérieur très chouette, et une décoration sympa : brocante, récup’, colorée, originale ! L’hôte, Fanny, est super, très disponible par téléphone/sms, et nous a fait entièrement confiance (en général quand on annonce qu’on est un groupe de 9 pour un enterrement de vie de jeune fille-garçon, ça passe moyen… mais pas là !) Elle nous avait même préparé des roudoudous en guise de cadeau d’arrivée ! La mariée a été très contente de cette ambiance (mais elle se croyait toujours très loin de notre destination réelle…)

Maison : super super super !

Après la préparation, douche, maquillage etc etc… le taxi est venu nous chercher devant la maison, un taxi pour tout le monde afin que nous n’ayons pas à conduire (et puis, c’est plus sympa de faire la route ensemble !) pour nous emmener au restaurant ! La mariée avait de nouveau les yeux bandés… Petite explication : ma binôme témoin est chef dans un restaurant et ne pouvait se libérer samedi soir, donc nous avons mangé « chez elle », dans son propre restaurant, et ça, c’était top, car elle a quand même pu participer au repas à sa façon ! C’est à ce moment là que la mariée a compris où elle était (ville, lieux etc…)

Je pense que vous devez connaître la tradition qui suggère d’offrir une chose bleue, neuve, empruntée et vieille à la mariée… Nous avons commencé par lui offrir le bleu : un biberon qui l’a suivie toute la soirée pour boire !

Etape réussie !!

A la fin du repas, nous avons fait un bar, il était déjà tard, et nous avons filé en boite où une table et une bouteille de champagne nous attendaient ! Puis dancefloor, petits verres etc… Le taxi est venu nous récupérer à la sortie du bar-boite, et direction la maison pour se coucher vers 5h du matin…

Etape déhanchement musical : au top !

Très peu d’heures de sommeil plus tard, réveil pour profiter du matin / midi pour faire une séance photos organisée par mon frère (amateur), et la maison était top pour ça…

La séance photo a permis de faire des beaux clichés originaux, et la pluie nous a épargnée, donc c’était très sympa…

Il nous fallait aussi manger : et notre chef en herbe nous avait préparé un excellent brunch avec œufs brouillés, bacon, crèmes vanille, fondants au chocolat, bonbons, crêpes, nutella et confitures, etc etc… parfait !

La journée s’est achevée avec la création de petits souvenirs : nous avons chacune écrit un mot sur un bout de papier et nous avons entouré un sachet de thé avec le morceau de papier, comme ça elle pensera à nous en buvant sa tasse !

Je pense qu’elle se souviendra longtemps de ce petit week end… et nous aussi !

 

J’espère avoir rempli mon rôle de témoin, et j’espère surtout continuer sur la même lancée dans 15 jours pour le D-DAY…